documentaire Mumia Abu Jamal

Toute ma vie (en prison) – Mumia Abu-Jamal

documentaire Mumia Abu-JamalRéalisé en 2006, ce documentaire britannique raconte l’incroyable aventure judiciaire du fameux Mumia Abu-Jamal, condamné à la peine de mort pour un crime qu’il clame ne pas avoir commis. Il est resté 30 ans dans les couloirs de la mort en Pennsylvanie, avant que sa peine ne soit commué en prison à vie.

Le documentaire judiciaire est un genre à part entière. De The Thin Blue Line (Le dossier Adams, par Errol Morris) ou Un coupable idéal (Jean-Xavier de Lestrade), c’est aussi un candidat idéal aux récompenses diverses, comme les Oscars. Bien mené, il peut  avoir un impact important, comme on a pu le voir avec la série des trois documentaires Paradise Lost (hautement recommandable) qui ont complètement renversé l’opinion publique américaine et le cas des West Memphis Three, leur permettant de sortir de prison.

Le cas de Toute ma vie (en prison) est identique. La lutte pour la libération de Mumia Abu-Jamal, très forte dans les années 80 et 90, s’essouffle. Les producteurs ont la volonté de renouveler le vivier de soutiens en expliquant le cas aux nouvelles générations, utilisant l’œil de William Francome, jeune homme né le jour de l’arrestation d’Abu-Jamal. Ce dernier représente également symboliquement le nombre d’années que Mumia Abu-Jamal a passé dans les couloirs de la mort.

L’intelligence du film, outre utiliser le langage visuel et musical (Massive Attack, Snoop Dog, Mos Def) des street et pop culture de la nouvelle génération, est d’en profiter pour faire un détour par la lutte des droits civiques et des événements méconnus de cette dernière, que nous ne dévoilerons pas ici.

Quelques maladresses de scénario n’empêchent pas l’efficacité de ce film qui reste à ce jour le seul film sur le sujet de Mumia Abu-Jamal des années 2000.

Toute ma vie (en prison) de Marc Evans (UK, 1h37, 2006). Avec William Francome, Mumia Abu-Jamal, Angela Davis, Noam Chomsky, Mos Def…

Nombre de spectateurs potentiels : 20 000

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *