Virunga Netflix

Virunga

Virunga documentaire netflixLes britanniques sortent l’artillerie lourde pour nous proposer un documentaire typique de leurs productions habituelles. Beau et efficace.

Après tant de documentaires, que dire de plus sur l’Afrique colonisée puis soi-disant décolonisée ? Sur les magnifiques parcs nationaux africains ? Sur les guerres civiles ? Virunga répond élégamment à cette question suite à un concours de circonstances malheureux. Partie tourner un documentaire sur le parc naturel du Virunga dans une région troublée du Congo, l’équipe du film assiste à la fois à l’arrivée de Soco un nouvel acteur dans la région qui force ses actions sur les terrains protégés à coups de pots de vins, et à la montée d’une nouvelle guerre civile.

Le film dépeint le quotidien de 4 personnages principaux : le soigneur de gorilles André Bauma, le chef de la police du parc Rodrigue Mugaruka Katembo, le gardien en chef Emmanuel de Merode, et la journaliste française Mélanie Gouby, qui vont tout faire pour révéler ce qu’ils devinent être un scandale d’état.

Avec le soutien d’une production au taquet des standards britanniques actuels (musique haletante, images travaillées, implication émotionnelles et sociales, décision de continuer à tourner dans des conditions tendues, implication sociale au cœur du projet initial), le documentaire a permis de ramener des images saisissantes d’un conflit dont on a très peu parlé dans nos journaux, ainsi que des preuves accablantes: alors que Soco a nié chaque accusation pourtant documentée dans le film, ses liens avec les différentes parties commencent pourtant à apparaitre au grand jour.

Le documentaire remplit ici sa fonction primaire : montrer les conséquences d’un conflit civil sur les populations humaines et animales. Il pose également la question de la neutralité du réalisateur, l’excellent Orlando von Einsiedel. Ce débat est certes récurrent (la place d’une caméra, le choix d’un montage ne sont ils pas déjà une prise de position), mais dans le cas de ce type de film est presque inadéquat : filmer ces événements en s’en détachant étant impossible, que faire pour aider les protagonistes et le film pour le mieux ? Il est en effet évident que les caméras cachées utilisées pour piéger les mis en cause proviennent de l’équipe de production. Une fois ces inconnues résolues, le résultat de l’équation est un film efficace, saisissant, nommé aux Oscars 2015.

Virunga, de Orlando von Einsiedel (1h40). Avec André Bauma, Rodrigue Mugaruka Katembo, Emmanuel de Merode, Mélanie Gouby. Exclusivement sur Netflix

Prod : Orlando von Einsiedel, Joanna Natasegar, Jon Drever, Leonardo di Caprio, Jess Search. Scénario : Orlando von Einsiedel. Musique : Patrick Jonsson. Photographie Franklin Dow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *